不透明投影儀的操作

Le projecteur opaque est un terme peu connu et utilisé dans la langue française. Pour beaucoup, il s’agit de la version moderne de la lanterne magique qui est aujourd’hui appelée épiscope ou épidiascope.

Ces deux appellations désignent deux appareils qui se différencient sur quelques détails. Mais, globalement, il s’agit de dispositifs qui fonctionnent de la même manière, c’est-à-dire, projeter directement une lumière vive sur un objet non transparent. La lumière est réfléchie par l’objet et à travers une série de miroirs ou prismes et une lentille. Cela permet à l’utilisateur d’agrandir et de transférer une image d’une petite source opaque vers une plus grande surface telle qu’un tableau blanc ou une toile.

La lanterne magique, une belle invention

Actuellement, si on a l’habitude d’utiliser l’épiscope ou l’épidiascope, la fameuse lanterne magique n’a pas encore perdu son côté « magique ». En effet, c’est le premier projecteur au monde. Il projette une lumière à travers des lames de verre avec des images peintes. À mesure que l’impression évoluait, les fabricants pouvaient produire des diapositives en verre avec des images imprimées plutôt que peintes. Ces projecteurs fonctionnaient en transmettant la lumière à travers un objet transparent. Cette lumière transmise est connue sous le nom d’éclairage diascopique.

L’épiscope, une lanterne magique améliorée

Un épiscope ou projecteur épiscopique est un appareil qui utilise la réflexion de la lumière pour projeter une image sur une surface. Le projecteur projette une lumière vive sur l’objet opaque. La lumière est dirigée par plusieurs miroirs ou prismes vers la lentille de projection. Mais, la focalisation de l’objectif peut être réglée pour modifier la taille de l’image.

Les premiers épiscopes ont été utilisés pour visualiser des images de cartes postales, des images de magazines, des cartes publicitaires et même des images fournies par le fabricant du projecteur. Un épiscope, ou projecteur opaque peut même être utilisé pour visualiser des petits objets en trois dimensions tels que des pièces de monnaie, des feuilles ou des insectes.

L’épidiascope, un épiscope amélioré

L’épiscope est une révolution comparée à la lanterne magique. Mais l’épidiascope est encore mieux, car il combine la possibilité de visualiser des objets transparents et opaques en un seul appareil. Un épidiascope permet à l’utilisateur de visualiser à la fois des diapositives et des objets opaques.

Les enseignants et professeurs apprécient la possibilité de projeter des pages de livres, des documents imprimés et des photographies ainsi que des diapositives ou des transparents afin que tout l’auditoire puisse voir l’objet projet. Cependant, cette technologie étant encore analogique, la plupart des salles de classe modernes sont désormais équipées d’un projecteur numérique connecté à un ordinateur. Toutefois, les épidiascopes sont tout de même considérés comme des appareils ayant fait avancer l’enseignement.

L’épiscope et l’épidiascope utilisés dans l’art

Contrairement à un rétroprojecteur ou un projecteur de diapositives, un projecteur opaque (épiscope ou épidiascope) ne nécessite pas que vous transfériez d’abord votre image sur quelque chose de transparent. Il vous permet de travailler directement à partir d’une photo. Cette capacité a rendu les projecteurs opaques très populaires auprès des artistes du mouvement photoréalisme.

L’artiste peut prendre une photo de ce qu’il aimerait dessiner ou peindre sur une plus grande surface. Tant que la photographie peut tenir dans le projecteur opaque, l’artiste peut l’agrandir sur une toile ou une autre surface pour tracer et peindre. Certains artistes utilisent même cette méthode pour reproduire des images sur un mur afin d’y peindre un motif.